Caen finit fort et connaît la chanson

La joie des joueurs du SM Caen face au Stade de Reims.
Ligue 1 Conforama
15/05/2019

Dans une bonne dynamique, le SM Caen est 18e de Ligue 1 Conforama et peut espérer sauver sa place lors des deux dernières journées. Une expérience qu'il a déjà vécue à deux reprises ces dernières années.

Après deux séries sans victoire de 9 (de la 9e à la 17e journée) et 11 matchs (de la 19e à la 29e journée), le Stade Malherbe de Caen était la lanterne rouge de la Ligue 1 Conforama mi-mars. Une place qu'il occupait également un mois plus tard, après une défaite face à Angers SCO au Stade lors de la 32e journée. Mais, depuis, le sursaut tant attendu est arrivé et l'équipe de Fabien Mercadal ne perd plus. Avec 3 victoires et 1 nul sur leurs quatre dernières rencontres, les Normands ne sont plus relégables mais barragistes (18e), et l'espoir d'un maintien renaît.

« Programmé pour aller au bout »


« On savait qu’il fallait faire une série comme celle qu’on réussit actuellement (10 points sur 12 possibles), on est programmé pour aller au bout. Tout n’a pas été parfait encore une fois, mais le collectif a répondu présent. D’un point de vue mental, c’est abouti, car tout le monde s’accroche, ce sprint final est difficile à vivre », a expliqué Fabien Mercadal, l’entraîneur normand samedi.

Après avoir été récompensé de sa solidité défensive (trois clean sheets de suite, 2 victoires et 1 nul), le Stade Malherbe a inscrit pour la première fois de la saison 3 buts pour s'imposer face au Stade de Reims (3-2) lors de la 36e journée de Ligue 1 Conforama. Mieux, les Normands ont fait trembler les filets à trois reprises au cours d'une même période pour la première fois depuis décembre 2016 ! Et retrouvent ainsi, avant qu'il ne soit trop tard, efficacité et réussite, à l'image des deux buts « involontaires » de Fajr et Guilbert (son 1er de la saison) sur des centres lors des deux dernières rencontres. Des signes encourageants - à l'image des 7 ouvertures du score lors de ses 11 dernières rencontres de championnat - avant de jouer sa place en Ligue 1 Conforama sur les deux dernières journées, comme les Caennais l'ont déjà fait en 2012 et 2017.

La désillusion de 2012, le bonheur au Parc en 2017


Lors de la saison 2011/2012, le Stade Malherbe de Caen de Franck Dumas est 15e au soir de la 36e journée. Mais des défaites face au FC Sochaux-Montbéliard (1-3) et à Valenciennes (3-1) le font chuter à la 18e place, derrière le Stade Brestois 29, l'AC Ajaccio et le FC Lorient. Les Normands n'auront été relegables que deux journées, se faisant surtout dépasser lors de la dernière par les Ajacciens, vainqueurs à Toulouse. Une descente logiquement très difficile à digérer...

A l'inverse, l'équipe de Patrice Garande, 5 ans plus tard, n'est pas surprise de jouer son maintien après une saison passée quasi totalement dans la deuxième partie de classement. Battus à domicile face au Stade Rennais (0-1) lors de l'avant-dernière journée, les Malherbistes jouent donc leur place dans l'élite au Parc des Princes, face à un PSG déjà sûr d'être 2e. Mené 1-0 dès la 13e minute (but de Rabiot) et pendant toute la rencontre, le SM Caen égalise grâce à un but de Ronny Rodelin dans les arrêts de jeu. Et termine 17e de cette saison 2016/2017 de Ligue 1 Conforama, laissant ainsi le FC Lorient disputer les Barrages.

Pour cet exercide 2018/2019, tout est encore possible pour Fajr et ses coéquipiers, actuellement 18es et barragistes. C'est à Lyon (37e journée) et face aux Girondins de Bordeaux à domicile (38e journée) que se jouera leur avenir en Ligue 1 Conforama. « On a un gros match à préparer à Lyon, pas perdu d’avance. Après, on espère pouvoir faire une énorme finale ici contre Bordeaux lors de la dernière journée. On tient à la rage, avec solidarité, avec nos moyens », a enfin confié Mercadal.

> Composez votre 11-type des fans








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Uber eats Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste