Une 20e journée sous le signe de la lutte contre le racisme

Actualité
13/01/2020

A l’image du Clermont Foot, les clubs professionnels se sont mobilisés ce week-end en faveur de la lutte contre le racisme.

Initiée par la LFP, la campagne a été relayée sur les écrans géants des stades des clubs de Ligue 1 Conforma et de Domino’s Ligue 2 pour lutter contre le racisme et toutes formes de discriminations.

Diffusé dès le 8 janvier sur les réseaux sociaux avec les hashtags #JouonsLaCollectif et #ContreLeRacisme, le message du clip « Au foot, la seule couleur qui compte, c’est celle de son équipe », a été vu près de 230 000 fois en quatre jours. Au total, ce sont 2,8 millions de personnes qui ont pu voir le clip de campagne et quasiment 29 millions d’impressions créées.

Faite en partenariat avec la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA), cette action de sensibilisation démontre la volonté de la Ligue de Football Professionnel de faire du combat contre toutes les formes de discriminations l’une de ses priorités de sa démarche RSE.

Cette action de sensibilisation a été complétée au niveau local par des initiatives des clubs. Avant le coup d’envoi de Clermont Foot 63 – ESTAC Troyes, les onze joueurs de Clermont se sont agenouillés à la manière du footballeur américain Colin Kaepernick pour protester contre le racisme (cf. photo - crédit Clermont Foot 63).
Le FC Metz a créé une vidéo de sensibilisation qui a été réalisée par douze pensionnaires du Centre de Formation messin et ensuite diffusée sur les écrans géants du stade Stade Saint-Symphorien lors du derby de l’est face au Racing Club de Strasbourg Alsace.
Le Toulouse FC a invité des enfants de 6 à 16 ans, issus des structures Jeunes Citoyens Supporters, pour assister au match face au Stade Brestois 29. Ces jeunes ont ainsi pu être sensibilisés à la thématique contre le racisme.
Les Girondins de Bordeaux ont mis en place des tarifs préférentiels pour les associations bordelaises en lien avec les minorités.  Une somme a ensuite été reversée aux associations sur la vente des billets. Quatre d’entre elles étaient présentes ce week-end lors du match face à l’Olympique Lyonnais sur des thématiques de culture, danse et musique d’Afrique. Le club a également invité des associations avec lesquelles il entretient des conventions telle que « Foot Citoyen » en lien avec LGBT et les associations de migrants sur Bordeaux.
Le LOSC Lille a repris le claim de campagne contre le racisme fait par la LFP. Un shooting photo a été mis en place avec quelques joueurs mettant en avant le maillot et non la couleur des joueurs. Ces visuels ont ensuite été relayés sur leurs réseaux sociaux lors de la rencontre face à Dijon.
De nombreux clubs ont également relayé la campagne sur leurs réseaux sociaux et/ou leur site internet.


Par ailleurs, dans le cadre du programme Open Football Club du Fondaction du Football dont la LFP est partenaire, des ateliers de sensibilisation à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ont déjà été réalisés dans les centres de formations de l’AS Monaco, de l’Olympique Lyonnais et de l’EA Guingamp et 3 autres sont déjà prévus en janvier à l’AS Nancy Lorraine, l’OGC Nice et le RC Lens.
L’Olympique de Marseille, Amiens SC, Montpellier HSC, Dijon FCO et le Paris Saint-Germain prévoient également d’organiser cet atelier en partenariat avec la LICRA dans les mois à venir.

Une fiche de signalement sur le site de la LICRA
Tout au long de la saison, le football professionnel invite les supporters à se mobiliser dans cette lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Depuis juillet 2019, la LFP et la LICRA mettent à disposition une fiche de signalement accessible à tous via le lien www.licra.org/lfp. Ce dispositif, inédit en matière de lutte contre les discriminations, vise à permettre à toute personne présente dans nos stades, témoin ou victime, de signaler un acte discriminant (raciste, antisémite, homophobe, sexiste, ou autre).








L'email a bien été envoyé
OK