Communiqué de la LFP

Communiqué LFP
09/07/2019

La LFP et la LICRA lancent une fiche de signalement contre toutes formes de racisme et de discrimination dans les stades.

Le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et le sexisme n’ont pas leur place dans les stades. C’est pourquoi la Ligue de Football Professionnel a lancé un programme ambitieux pour lutter contre toutes les formes de discrimination.

Ce programme repose sur les trois piliers suivants :

-        Sensibilisation du grand public ;

-        Actions de prévention et d’éducation auprès des acteurs du terrain ;

-        Identification et suivi des comportements discriminants dans les stades.

Initiée par l’ensemble des acteurs du football depuis de nombreuses saisons, la lutte contre les discriminations constitue une des priorités RSE de la LFP. Au travers de journées dédiées et d’ateliers dans les centres de formation, la LFP et les clubs vont poursuivre leurs actions en matière de sensibilisation, de prévention et d’éducation. A titre d’exemple, dans le cadre du programme Open Football Club du Fondaction du Football, les clubs professionnels ont activé la saison dernière 19 ateliers consacrés à la lutte contre l’homophobie avec SOS Homophobie, 18 autres à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme avec la LICRA et 16 ateliers à l’égalité filles-garçons et la prévention des comportements et des violences sexistes avec la Fédération Nationale Solidarité Femmes.

Pour compléter ce dispositif avec un outil efficace, la LFP et la LICRA lancent dès aujourd’hui une fiche de signalement accessible à tous disponible via le lien www.licra.org/lfp. Ce dispositif inédit en matière de lutte contre les discriminations vise à permettre à toute personne présente dans nos stades, témoin ou victime, de signaler un acte discriminant (raciste, antisémite, homophobe, sexiste, ou autre). Tout signalement déclenchera une procédure définie en étroite collaboration entre la LFP et la LICRA.

La LICRA apportera notamment son expertise en matière de fondement des actes discriminants et de poursuites judiciaires éventuelles. La LICRA assurera également la protection des données personnelles. Suite à ce traitement, des procédures juridiques et disciplinaires seront suivies et documentées afin de combattre de manière ciblée les actes de discrimination dans les stades de football professionnel.

Nathalie Boy de la Tour, Présidente de la LFP : « Pour mieux combattre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et le sexisme, nous souhaitons initier une nouvelle démarche avec la LICRA en engageant tous les acteurs sur la voie de la responsabilisation. Grâce à la mise en place de cet outil avec une association reconnue, expérimentée et légitime, nous disposerons de nouveaux moyens pour cibler les sanctions. Le comportement inacceptable de quelques-uns ne doit pas pénaliser la grande majorité de nos supporters car, je le souligne, les actes discriminatoires sont le fait d’une minorité. C’est pourquoi, je suis particulièrement fière de la démarche entreprise avec la LICRA et de rassembler nos énergies et nos valeurs au service d’un football inclusif et éthique ».

Mario Stasi, Président de la LICRA : « Aujourd’hui, la LICRA souhaite engager une dynamique forte auprès des acteurs sportifs et au premier chef avec la LFP. Nous avons décidé de conjuguer nos efforts pour mettre le racisme et l’antisémitisme hors-jeu. Nous avons décidé d’appliquer désormais dans les stades le principe de la tolérance zéro. Chaque incident raciste, antisémite, négationniste, homophobe, sexiste doit appeler une réponse ferme et adaptée. L’ensauvagement des mots précède et prépare l’ensauvagement des actes. Nous devons agir dès les premiers faits. »








L'email a bien été envoyé
OK