Rennes s’offre la Lazio Rome

Gnagnon
UEFA Europa League
12/12/2019

Déjà éliminé, le Stade Rennais F.C. a remporté son dernier match de Ligue Europa face à la Lazio Rome (2-0). Le défenseur Joris Gnagnon a inscrit un doublé.

 Stade Rennais FC 2-0  SS Lazio

D'ores et déjà éliminé de la Ligue Europa, le Stade Rennais s’avançait avec un onze de départ très rajeuni face à la Lazio Rome. Les jeunes Boey (19 ans), Da Cunha (18 ans) et Gboho (18 ans) étaient alignés d’entrée, Nyamsi héritait, lui, du brassard de capitaine. Intéressants dès le début de la rencontre, en pressant haut, les Rennais étaient les premiers à tenter leur chance : à l’image de Gnagnon (7e), Grenier (15e), ou encore Léa-Siliki (24e). C’est donc logiquement qu’ils ont été récompensés. D’un très bel enchaînement dans la surface, contrôle poitrine puis demi-volée, Gnagnon ouvrait le score (1-0, 31e). Déboussolés par la volonté et l’engagement des joueurs de Julien Stéphan, les Laziales étaient méconnaissables et ne parvenaient pas à enchaîner les passes. Le redoutable duo d’attaque Immobile et Caicedo étaient sevrés de ballon. Au terme d’un premier acte parfait, Rennes rentrait aux vestiaires avec l’avantage. 

Joris Gnagnon dans la peau d'un buteur
 

Pas franchement impressionnés, les Rennais continuaient de préserver le score après la pause, alors que les ouailles de Simone Inzaghi, toujours en difficulté, commençaient à s’agacer. Et les fautes se multipliaient. Par la suite, le cuir circulait d’un camp à l’autre sans qu’aucune des deux équipes ne se procure d’occasion. Mais en toute fin de match, après un ballon repoussé par Proto, Gnagnon s'offrait un doublé (2-0, 87e). Le Stade Rennais F.C. achève son parcours en Ligue Europa par une victoire. Le club de Ligue 1 Conforama se déplacera sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais dimanche (17h).

 VfL Wolfsburg 1-0  AS Saint-Etienne

Un peu plus tard dans la soirée, c’était au tour de l’AS Saint-Etienne de disputer son dernier match dans cette campagne de Ligue Europa. Comme son homologue breton, Claude Puel alignait une équipe remaniée pour tester certains joueurs. M'vila était par exemple positionné en défense aux côtés de Moukoudi. Au milieu, Diousse était titularisé pour la première fois de la saison. Sur la pelouse de la Wolkswagen Arena, les locaux se procuraient les premières occasions : Ginczek trouvait le poteau de la tête (15e) et Steffen voyait sa frappe détournée par Moulin (16e). Deux grosses occasions coup sur coup avant un long passage à vide. Les Allemands auraient tout de même pu rentrer aux vestiaires avec un avantage, mais c’était sans compter sur un nouvel arrêt de Moulin devant Ginczek (43e). 

Moulin ne pouvait pas tout faire
 

En manque de repères et d’automatismes avec ce onze expérimental, Saint-Etienne continuait de souffrir après la pause et concédait un but. Après un dédoublement avec Brekalo, Otavio déclenchait une frappe limpide du gauche (1-0, 52e). Cette fois, le portier des Verts était impuissant. Après cette ouverture du score, les deux équipes se contentaient de faire tourner le ballon. Nordin tentait de réveiller les seins d’une belle frappe (84e). Rien n’y faisait. L’AS Saint-Etienne va désormais pouvoir tourner la page de cette campagne de Ligue Europa et se concentrer sur la Ligue 1 Conforama. Un choc l’attend dès dimanche (21h) avec un déplacement sur la pelouse du Paris Saint-Germain.








L'email a bien été envoyé
OK