Coupe de France : Les 8es de finale de mercredi

Leandro Paredes, le milieu du PSG.
Coupe de France
29/01/2020

Le PSG et l’OM seront au rendez-vous des quarts de finale de la Coupe de France, après s’être imposés respectivement face à Pau (0-2) et au RC Strasbourg Alsace (3-1).

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille poursuivent l’aventure. Premiers qualifiés de la journée, sur la pelouse de Pau (National) avec une équipe bis, les hommes de Thomas Tuchel ont sereinement validé leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de France. Dans la soirée, les Phocéens les ont imités en éliminant le RC Strasbourg Alsace à l’Orange Vélodrome, alors que le LOSC n’a pas connu la même réussite. Les Dogues ont été renversés par Epinal, pensionnaire du National 2.

Paredes, un capitaine qui montre la voie

Au-dessus techniquement et très appliqués, les Parisiens se sont facilités la tâche en ouvrant le score dans la première demi-heure. Capitaine pour l’occasion, Leandro Paredes a sauté sur un ballon qui traînait dans la surface avant de fusiller Guendouz d’une belle demi-volée du pied gauche (0-1, 25e). Le PSG a fait le break en seconde période. Juste avant l’heure de jeu, Paredes a servi Icardi sur la droite de la surface d’une ouverture dont il a le secret. Choupo Moting a été trop court sur le centre en retrait de l’Argentin, mais pas Pablo Sarabia, qui n’a plus eu qu’à pousser le ballon au fond des filets au second poteau (0-2, 53e). L’occasion pour lui d’inscrire son 4e but en 3 rencontres de Coupe de France et de parapher la qualification parisienne.

> PSG : Dagba se blesse à Pau

L'OM prend sa revanche

Eliminés l'an dernier par les Strasbourgeois en 8es de finale de Coupe de la Ligue BKT, les Phocéens se sont vengés ce mercredi. Les joueurs d’André Villas-Boas ont été mis sur le chemin de la qualification par Bouna Sarr, auteur d’un bel exploit individuel. Parti de son côté droit, et après un slalom entre plusieurs Strasbourgeois, l’ancien Messin a tiré puissamment du pied gauche pour battre Bi. Kamara (1-0, 33e). Les Marseillais se sont mis à l’abri avant la pause, grâce à un pénalty de Dimitri Payet (2-0, 43e). Le RCSA a relancé ce 8e de finale à l’heure de jeu. Un centre de Sissoko a traversé la surface marseillaise avant d’être repris par Zohi. Mandanda a repoussé son tir mais Benjamin Corgnet a suivi pour réduire l’écart (2-1, 59e). Dans une fin de match un peu plus compliquée, les Olympiens ont finalement terminé en supériorité numérique avec l’expulsion de Ndour (86e), alors que Boubacar Kamara a tué définitivement le suspense dans le temps additionnel, d’une frappe puissante détournée par Mitrovic (3-1, 90e+5).

Plus tôt, à Epinal, le LOSC n’a pas réussi à faire respecter la hiérarchie. Les Dogues ont pourtant marqué les premiers, dans les dix premières minutes. Lancé par Bamba, Loïc Rémy est venu ajuster le gardien adverse (0-1, 9e). Mais les Lillois ont finalement subi le réveil des Spinaliens. Aux alentours de l’heure de jeu, Jean-Philippe Krasso s’est offert un doublé en huit minutes (1-1, 54e et 2-1, 62e), mettant ainsi fin aux espoirs des Nordistes en Coupe de France.

> Nice-Lyon, quand Tatarusanu sort de l'ombre de Lopes








L'email a bien été envoyé
OK